caro papotte cinéma

Hansel et Gretel : witch hunters

On tombe en ce moment dans le remake de conte de fées Ils ont essayé Blanche Neige, bientôt Jack et le haricot magique et pour finir le monde fantastique de Monsieur Oz. Les scénaristes du monde entier ne savent plus pondre des histoires qui ne soient pas inspiré ou recopier d’un livre, d’un conte ou d’une bande dessinée? Dommage !

Esthétique virant aux films qui font peur, Hansel et Gretel se veut trop saignant à mon goût.On notera néanmoins en comparaison au monde fantastique du Magicien d’Oz, la réussite des sorcières. Leur esthétique correspond parfaitement au reste de l’univers que le réalisateur a souhaité. 

Au niveau du casting , sans grande surprise les deux acteurs principaux (Jeremy Renner et Gemma Arterton) ne sont pas si mal dans le rôle d’Hansel et Gretel. Complicité et émotion font partie de ce duo sans charme.

Les fans de série B se régaleront de ce kitsch préquel mal léché à l’arrière gout sanglant voir même trop sanglant pour moi.Dommage parce que le pitch de départ aurait pu être appréciable. Bref sans complexes, ce film ne restera pas gravé dans l’histoire des contes de fées pour adultes.

image


Die Hard 5: belle journée pour mourir

Je continue de rattraper mon retard ici avec Die Hard 5. Si quelqu’un me lit ici il se demandera comment une fille peut aller voir ce genre de film. Contre toute attente, Bruce Willis je le trouve rigolo. Pour moi, c’est une figure du cinéma que j’ai connu depuis toute jeune: Le Cinquième Element!!!Je ne dis pas que c’est du bon cinéma , je parle juste d’une figure récurrente de mon cinéma à moi . Nous entamons donc deja ici le 5ème tome de la série Die Hard. Plutôt sympa puisqu’on en apprend un peu plus sur le personnage de John McClane interprété par Bruce Willis et aussi sur la famille notamment son fils Jack (Jai Courtney).
 A part ce petit coté généalogique, Die Hard a quand même perdu de son éclatement fraicheur pour tendre vers un genre Jason Bourne dejà beaucoup trop vu.


Je continue avec Vive la France

Vive la France!

Je me demande comment Mickael Youn arrive à trouver des financements pareils pour faire des longs métrages. Je ne vais pas vous en parler trop longtemps. Je n’adhère pas à ce genre d’humour. Mais sur la fin j’ai tendance à trouver Mickael et José émouvant. Ce film soulève pas mal de problématiques sociales et politiques. 

Son gros point positif: nous faire voyager de la Corse à Paris en passant par des régions magnifiques.

Vive la France!


Flight

Sinon avec un peu de retard je vous parle de Flight de Robert Zemeckis  avec Denzel Washington.

Après avoir vu la bande annonce dans le genre catastrophe humaine à l’américaine, j’étais conquise.

Le premier gros quart d’heure du film tient ses promesses. La suite moins, la dérive du commandant de bord commence. En fait on est pas du tout dans le genre de film prévu dans la bande annonce.

On est dans le portrait. Plus de la moitié du film tient dans la performance de Denzel Washington en commandant de bord à la dérive. Denzel est alcoolique, drogué , déprimé et très cabossé. Flight vire dans le mélo dramatique. Dommage, parce que Denzel est charismatique et les secondes roles tiennent la route ( Kelly Reilly en jolie junkie attachante).

De maniére générale, je vais arrêter de faire confiance aux bandes annonces.


 j’ai vu Zero Dark Thirty ou 30 minutes après minuit,
J’attendais ce film avec beaucoup de curiosité.
Le film est sorti le 23 janvier 2013. Il est réalisé par Kathryn Bigelow. En résumé, pour planter le décor ce film résume en 2h29 (quand même) les 10 ans de traque organisé par les États Unis pour tuer Ben Laden.
Avis à ceux qui attendaient un film d’action ils peuvent se rendormir ou passer leur chemin. Ce film vire vers le docu réalité “fiction action” mais attention sans gants de velours.Le film est cru.
Les premières minutes du film commencent fort avec des enregistrements sonores des victimes du 11 septembre. Mais ce n’est pas fini, on continue vers des scènes de torture d’un réalisme quasi documentaire. On vire au supplice. L’après 11 septembre l’ère Bush.
Clap de fin, on passe à l’époque Obama. Découle alors ( je ne vais pas vous dévoiler le film) la traque acharnée des américains pour un seul homme. Ils vont déplacer des montagnes pendant 1h30 pour enfin arriver après 2h de bon et loyaux services à l’assaut final. L’assaut final qui arrive pour satisfaire notre curiosité malsaine. On pourra alors se poser différentes questions. Comme notre vision de l’humanité face à la la guerre? La torture des prisonniers?
Pour conclure, ce film relate des faits réels et il le fait bien. Les personnages sont attachants. On les sent atteint par ce qu’on leur demande de faire pour ” sauver leur patrie”. Patient et minutieux. Du bon cinéma américain.

 j’ai vu Zero Dark Thirty ou 30 minutes après minuit,
J’attendais ce film avec beaucoup de curiosité.
Le film est sorti le 23 janvier 2013. Il est réalisé par Kathryn Bigelow. En résumé, pour planter le décor ce film résume en 2h29 (quand même) les 10 ans de traque organisé par les États Unis pour tuer Ben Laden.
Avis à ceux qui attendaient un film d’action ils peuvent se rendormir ou passer leur chemin. Ce film vire vers le docu réalité “fiction action” mais attention sans gants de velours.Le film est cru.
Les premières minutes du film commencent fort avec des enregistrements sonores des victimes du 11 septembre. Mais ce n’est pas fini, on continue vers des scènes de torture d’un réalisme quasi documentaire. On vire au supplice. L’après 11 septembre l’ère Bush.
Clap de fin, on passe à l’époque Obama. Découle alors ( je ne vais pas vous dévoiler le film) la traque acharnée des américains pour un seul homme. Ils vont déplacer des montagnes pendant 1h30 pour enfin arriver après 2h de bon et loyaux services à l’assaut final. L’assaut final qui arrive pour satisfaire notre curiosité malsaine. On pourra alors se poser différentes questions. Comme notre vision de l’humanité face à la la guerre? La torture des prisonniers?
Pour conclure, ce film relate des faits réels et il le fait bien. Les personnages sont attachants. On les sent atteint par ce qu’on leur demande de faire pour ” sauver leur patrie”. Patient et minutieux. Du bon cinéma américain.

 j’ai vu Zero Dark Thirty ou 30 minutes après minuit,
J’attendais ce film avec beaucoup de curiosité.
Le film est sorti le 23 janvier 2013. Il est réalisé par Kathryn Bigelow. En résumé, pour planter le décor ce film résume en 2h29 (quand même) les 10 ans de traque organisé par les États Unis pour tuer Ben Laden.
Avis à ceux qui attendaient un film d’action ils peuvent se rendormir ou passer leur chemin. Ce film vire vers le docu réalité “fiction action” mais attention sans gants de velours.Le film est cru.
Les premières minutes du film commencent fort avec des enregistrements sonores des victimes du 11 septembre. Mais ce n’est pas fini, on continue vers des scènes de torture d’un réalisme quasi documentaire. On vire au supplice. L’après 11 septembre l’ère Bush.
Clap de fin, on passe à l’époque Obama. Découle alors ( je ne vais pas vous dévoiler le film) la traque acharnée des américains pour un seul homme. Ils vont déplacer des montagnes pendant 1h30 pour enfin arriver après 2h de bon et loyaux services à l’assaut final. L’assaut final qui arrive pour satisfaire notre curiosité malsaine. On pourra alors se poser différentes questions. Comme notre vision de l’humanité face à la la guerre? La torture des prisonniers?
Pour conclure, ce film relate des faits réels et il le fait bien. Les personnages sont attachants. On les sent atteint par ce qu’on leur demande de faire pour ” sauver leur patrie”. Patient et minutieux. Du bon cinéma américain.

 j’ai vu Zero Dark Thirty ou 30 minutes après minuit,

J’attendais ce film avec beaucoup de curiosité.

Le film est sorti le 23 janvier 2013. Il est réalisé par Kathryn Bigelow. En résumé, pour planter le décor ce film résume en 2h29 (quand même) les 10 ans de traque organisé par les États Unis pour tuer Ben Laden.

Avis à ceux qui attendaient un film d’action ils peuvent se rendormir ou passer leur chemin. Ce film vire vers le docu réalité “fiction action” mais attention sans gants de velours.Le film est cru.

Les premières minutes du film commencent fort avec des enregistrements sonores des victimes du 11 septembre. Mais ce n’est pas fini, on continue vers des scènes de torture d’un réalisme quasi documentaire. On vire au supplice. L’après 11 septembre l’ère Bush.

Clap de fin, on passe à l’époque Obama. Découle alors ( je ne vais pas vous dévoiler le film) la traque acharnée des américains pour un seul homme. Ils vont déplacer des montagnes pendant 1h30 pour enfin arriver après 2h de bon et loyaux services à l’assaut final. L’assaut final qui arrive pour satisfaire notre curiosité malsaine. On pourra alors se poser différentes questions. Comme notre vision de l’humanité face à la la guerre? La torture des prisonniers?

Pour conclure, ce film relate des faits réels et il le fait bien. Les personnages sont attachants. On les sent atteint par ce qu’on leur demande de faire pour ” sauver leur patrie”. Patient et minutieux. Du bon cinéma américain.


Hier j’ai vu Pas très normales activités…
C’était mon premier film de février.
Sinon côté critique, je cherche encore mes mots pour exprimer ce que j’ai vu hier. Je cherche entre l’idée d’avoir aimer ou d’avoir détester.
L’idée générale de parodier le fameux block buster “Paranormal Activity” ça ok on avait compris pourquoi pas j’en ai vu aucun de toute façon.
Prendre Norman pour vendre ce film au plus jeunes d’entre nous pourquoi pas ça marche plutôt bien son coté naturel et spontané est au rendez vous. Je vous passe les détails de l’aspect marketing et vendeur que ça procure..
Par contre une idée d’esprits de cochons qui reviennent hanté la maison de la mamie décédée… ça se passe de commentaires.. 
Ce film est décalé, parodique. Ça va pas chercher loin dans le scénario mais ça a le mérite de changer de d’habitude. C’est un vent de fraicheur qui balaye les courants d’air pollueurs des comédies françaises poussiéreuses. Tout le monde n’est pas sensible à ce genre de comédie je vous l’accorde. Ne serait ce que pour voir le coté déjanté de Maurice Barthélémy, Norman et Stefi Celma (ses tenues dans le film sont canon) oeuvraient dans la Creuse profonde, ça vaut un léger petit détour par la case cinéma.Hier j’ai vu Pas très normales activités…
C’était mon premier film de février.
Sinon côté critique, je cherche encore mes mots pour exprimer ce que j’ai vu hier. Je cherche entre l’idée d’avoir aimer ou d’avoir détester.
L’idée générale de parodier le fameux block buster “Paranormal Activity” ça ok on avait compris pourquoi pas j’en ai vu aucun de toute façon.
Prendre Norman pour vendre ce film au plus jeunes d’entre nous pourquoi pas ça marche plutôt bien son coté naturel et spontané est au rendez vous. Je vous passe les détails de l’aspect marketing et vendeur que ça procure..
Par contre une idée d’esprits de cochons qui reviennent hanté la maison de la mamie décédée… ça se passe de commentaires.. 
Ce film est décalé, parodique. Ça va pas chercher loin dans le scénario mais ça a le mérite de changer de d’habitude. C’est un vent de fraicheur qui balaye les courants d’air pollueurs des comédies françaises poussiéreuses. Tout le monde n’est pas sensible à ce genre de comédie je vous l’accorde. Ne serait ce que pour voir le coté déjanté de Maurice Barthélémy, Norman et Stefi Celma (ses tenues dans le film sont canon) oeuvraient dans la Creuse profonde, ça vaut un léger petit détour par la case cinéma.Hier j’ai vu Pas très normales activités…
C’était mon premier film de février.
Sinon côté critique, je cherche encore mes mots pour exprimer ce que j’ai vu hier. Je cherche entre l’idée d’avoir aimer ou d’avoir détester.
L’idée générale de parodier le fameux block buster “Paranormal Activity” ça ok on avait compris pourquoi pas j’en ai vu aucun de toute façon.
Prendre Norman pour vendre ce film au plus jeunes d’entre nous pourquoi pas ça marche plutôt bien son coté naturel et spontané est au rendez vous. Je vous passe les détails de l’aspect marketing et vendeur que ça procure..
Par contre une idée d’esprits de cochons qui reviennent hanté la maison de la mamie décédée… ça se passe de commentaires.. 
Ce film est décalé, parodique. Ça va pas chercher loin dans le scénario mais ça a le mérite de changer de d’habitude. C’est un vent de fraicheur qui balaye les courants d’air pollueurs des comédies françaises poussiéreuses. Tout le monde n’est pas sensible à ce genre de comédie je vous l’accorde. Ne serait ce que pour voir le coté déjanté de Maurice Barthélémy, Norman et Stefi Celma (ses tenues dans le film sont canon) oeuvraient dans la Creuse profonde, ça vaut un léger petit détour par la case cinéma.

Hier j’ai vu Pas très normales activités…

C’était mon premier film de février.

Sinon côté critique, je cherche encore mes mots pour exprimer ce que j’ai vu hier. Je cherche entre l’idée d’avoir aimer ou d’avoir détester.

L’idée générale de parodier le fameux block buster “Paranormal Activity” ça ok on avait compris pourquoi pas j’en ai vu aucun de toute façon.

Prendre Norman pour vendre ce film au plus jeunes d’entre nous pourquoi pas ça marche plutôt bien son coté naturel et spontané est au rendez vous. Je vous passe les détails de l’aspect marketing et vendeur que ça procure..

Par contre une idée d’esprits de cochons qui reviennent hanté la maison de la mamie décédée… ça se passe de commentaires.. 

Ce film est décalé, parodique. Ça va pas chercher loin dans le scénario mais ça a le mérite de changer de d’habitude. C’est un vent de fraicheur qui balaye les courants d’air pollueurs des comédies françaises poussiéreuses. Tout le monde n’est pas sensible à ce genre de comédie je vous l’accorde. Ne serait ce que pour voir le coté déjanté de Maurice Barthélémy, Norman et Stefi Celma (ses tenues dans le film sont canon) oeuvraient dans la Creuse profonde, ça vaut un léger petit détour par la case cinéma.


Hier , j’ai vu Amitiés Sincères…
Bon vous avez pu remarqué je fais dans la comédie française en ce moment. Après Max et la stratégie de la poussette je clôture le mois de janvier avec Amitiés Sincères, film réalisé par Stephan Archinard et François Prévot Leygonie.
Un peu dans le même genre que le cœur des hommes, cette comédie française adaptée d’une pièce de théâtre mêle romantisme et histoires de familles.
Synopsis:Walter aime la pêche, la cuisine et les bons vins, beaucoup. Il aime Paul et Jacques, ses amis d’une vie, passionnément. Il aime surtout Clémence, sa fille de 20 ans, à la folie. Mais il n’aime pas le mensonge, mais alors pas du tout. ‘Dans la vie, on se dit tout’ voilà ce qu’il déclare à qui veut l’entendre et même aux autres… Mais il est bien seul à respecter ce principe. Aussi, comment Walter, le fort en gueule, va-t-il réagir quand il découvrira que ceux qu’il aime tant lui mentent effrontément ?
Mon avis, le casting est excellent , il y a enfin du punch dans une comédie française en janvier. Ana Girardot est le centre de leur petit microcosme parisien-breton et c’est plutôt bien réussi. Gérard Lanvin est en pleine forme et ce rôle de papa protecteur lui va à merveille. On rigole , on est ému et ça fait plaisir parce que malgré le punch qu’injecte le trio principal on réfléchit pas trop.On sait déjà à l’avance comment l’histoire se termine.
Cette comédie française sera mon coup de coeur de Janvier en attendant de prendre le temps d’aller voir les blockbusters américains sortis récemment ( Zero dark thirty, Lincoln, Hitchcock et Happiness Therapy ..)De quoi avoir envie de passer ses nuits au cinéma.Hier , j’ai vu Amitiés Sincères…
Bon vous avez pu remarqué je fais dans la comédie française en ce moment. Après Max et la stratégie de la poussette je clôture le mois de janvier avec Amitiés Sincères, film réalisé par Stephan Archinard et François Prévot Leygonie.
Un peu dans le même genre que le cœur des hommes, cette comédie française adaptée d’une pièce de théâtre mêle romantisme et histoires de familles.
Synopsis:Walter aime la pêche, la cuisine et les bons vins, beaucoup. Il aime Paul et Jacques, ses amis d’une vie, passionnément. Il aime surtout Clémence, sa fille de 20 ans, à la folie. Mais il n’aime pas le mensonge, mais alors pas du tout. ‘Dans la vie, on se dit tout’ voilà ce qu’il déclare à qui veut l’entendre et même aux autres… Mais il est bien seul à respecter ce principe. Aussi, comment Walter, le fort en gueule, va-t-il réagir quand il découvrira que ceux qu’il aime tant lui mentent effrontément ?
Mon avis, le casting est excellent , il y a enfin du punch dans une comédie française en janvier. Ana Girardot est le centre de leur petit microcosme parisien-breton et c’est plutôt bien réussi. Gérard Lanvin est en pleine forme et ce rôle de papa protecteur lui va à merveille. On rigole , on est ému et ça fait plaisir parce que malgré le punch qu’injecte le trio principal on réfléchit pas trop.On sait déjà à l’avance comment l’histoire se termine.
Cette comédie française sera mon coup de coeur de Janvier en attendant de prendre le temps d’aller voir les blockbusters américains sortis récemment ( Zero dark thirty, Lincoln, Hitchcock et Happiness Therapy ..)De quoi avoir envie de passer ses nuits au cinéma.Hier , j’ai vu Amitiés Sincères…
Bon vous avez pu remarqué je fais dans la comédie française en ce moment. Après Max et la stratégie de la poussette je clôture le mois de janvier avec Amitiés Sincères, film réalisé par Stephan Archinard et François Prévot Leygonie.
Un peu dans le même genre que le cœur des hommes, cette comédie française adaptée d’une pièce de théâtre mêle romantisme et histoires de familles.
Synopsis:Walter aime la pêche, la cuisine et les bons vins, beaucoup. Il aime Paul et Jacques, ses amis d’une vie, passionnément. Il aime surtout Clémence, sa fille de 20 ans, à la folie. Mais il n’aime pas le mensonge, mais alors pas du tout. ‘Dans la vie, on se dit tout’ voilà ce qu’il déclare à qui veut l’entendre et même aux autres… Mais il est bien seul à respecter ce principe. Aussi, comment Walter, le fort en gueule, va-t-il réagir quand il découvrira que ceux qu’il aime tant lui mentent effrontément ?
Mon avis, le casting est excellent , il y a enfin du punch dans une comédie française en janvier. Ana Girardot est le centre de leur petit microcosme parisien-breton et c’est plutôt bien réussi. Gérard Lanvin est en pleine forme et ce rôle de papa protecteur lui va à merveille. On rigole , on est ému et ça fait plaisir parce que malgré le punch qu’injecte le trio principal on réfléchit pas trop.On sait déjà à l’avance comment l’histoire se termine.
Cette comédie française sera mon coup de coeur de Janvier en attendant de prendre le temps d’aller voir les blockbusters américains sortis récemment ( Zero dark thirty, Lincoln, Hitchcock et Happiness Therapy ..)De quoi avoir envie de passer ses nuits au cinéma.

Hier , j’ai vu Amitiés Sincères…

Bon vous avez pu remarqué je fais dans la comédie française en ce moment. Après Max et la stratégie de la poussette je clôture le mois de janvier avec Amitiés Sincères, film réalisé par Stephan Archinard et François Prévot Leygonie.

Un peu dans le même genre que le cœur des hommes, cette comédie française adaptée d’une pièce de théâtre mêle romantisme et histoires de familles.

Synopsis:
Walter aime la pêche, la cuisine et les bons vins, beaucoup. Il aime Paul et Jacques, ses amis d’une vie, passionnément. Il aime surtout Clémence, sa fille de 20 ans, à la folie. Mais il n’aime pas le mensonge, mais alors pas du tout. ‘Dans la vie, on se dit tout’ voilà ce qu’il déclare à qui veut l’entendre et même aux autres… Mais il est bien seul à respecter ce principe. Aussi, comment Walter, le fort en gueule, va-t-il réagir quand il découvrira que ceux qu’il aime tant lui mentent effrontément ?

Mon avis, le casting est excellent , il y a enfin du punch dans une comédie française en janvier. Ana Girardot est le centre de leur petit microcosme parisien-breton et c’est plutôt bien réussi. Gérard Lanvin est en pleine forme et ce rôle de papa protecteur lui va à merveille. On rigole , on est ému et ça fait plaisir parce que malgré le punch qu’injecte le trio principal on réfléchit pas trop.On sait déjà à l’avance comment l’histoire se termine.

Cette comédie française sera mon coup de coeur de Janvier en attendant de prendre le temps d’aller voir les blockbusters américains sortis récemment ( Zero dark thirty, Lincoln, Hitchcock et Happiness Therapy ..)
De quoi avoir envie de passer ses nuits au cinéma.